• L'Association Vigne En Ville

    Vigne En Ville Angers est un projet associatif (Vigne en Ville Angers) constitué en 2011 à l'initiative d'un collectif passionné par la mise en valeur d'un patrimoine culturel, agricole, gastronomique et social, et dans le but de produire un vin :

    L'Association Vigne En Ville

    - de haute valeur gastronomique ;

    - recréant du lien entre la société et l’agriculture, le territoire ;- inscrit dans la tradition viticole et le patrimoine angevin ;

    - à la pointe de ce qu’on attend de nos sociétés en matière de respect de l’environnement.

     

    Historique

    Il y a moins de 10 ans, l’Ecole Supérieure d’Agriculture d’Angers a décidé, avec la
    Congrégation du Bon Pasteur, de relancer la production de vin sur le dernier hectare de vignes présent dans la ville d’Angers. Pour cela, le projet s’est orienté vers la production d’un vin blanc sec vieilli en fûts de chêne, dans l’esprit d’une AOC Savennières de haute valeur gustative.

    L'association Vigne En Ville

    Des efforts importants ont été consentis :  arracher les anciennes vignes pour replanter l’ensemble de la parcelle en Chenin ; associer des vignerons reconnus pour la réalisation de la vinification ; dédier une  partie de la charge d’enseignants-chercheurs de le Groupe ESA pour la gestion de la vigne, le marketing et la commercialisation… Malgré cela, le projet a été abandonné par le Groupe ESA au début de l’année 2010, principalement pour des raisons économiques. Ce premier projet, mené par le Groupe ESA, avait initié une action de valorisation d’un patrimoine culturel, agricole, gastronomique et social.

    L'association Vigne En VilleUn collectif composé d’ingénieurs agronomes (dont certains maîtrisent la conduite de la vigne, l’oenologie et l’agriculture biologique), de chargés de mission circuit-courts, de chargés de développement culturel et touristique et de restaurateurs, passionnés par la mise en valeur d’un patrimoine agricole respectueux de la société, s’est engagé dans la continuité de cette première initiative pour lui redonner un nouveau souffle.

    Cet engagement se fait dans le cadre d’un projet associatif (Vigne en Ville Angers) dans le but de produire un vin :
    - de haute valeur gastronomique ;
    - recréant du lien entre la société et l’agriculture, le territoire ;
    - inscrit dans la tradition viticole et le patrimoine angevin ;
    - à la pointe de ce qu’on attend de nos sociétés en matière de respect de l’environnement.

     

    Les objectifs du projet associatif


    Production de vins à haute valeur gastronomique

    La démarche entreprise par le Groupe ESA concernant le produit issu de la vigne semble pertinente :

    1. Produire un vin blanc sec haut de gamme à la hauteur d’un AOC Savennières
    2. Lui donner un nom visant la reconnaissance de l’originalité du terroir sur lequel il est produit.

    Nous souhaitons approfondir cette démarche par une conduite rigoureuse de la vigne et de la vinification dans le respect des pratiques viticoles locales et de l’environnement.

    La parcelle sur laquelle sont implantées les vignes est hétérogène avec une zone de coteaux sur schistes plus adaptée à la production du vin blanc sec et des zones plus planes, en haut de coteaux. Sur ces parties la quantité de terre arable favorise une vigne plus vivace plus apte à la production d’un vin de type méthode traditionnelle.

    Maintien d’une production respectueuse de la nature et de son environnement

    Le contexte actuel, porté par l’Europe et l’Etat mais également les collectivités locales, vise à favoriser toutes les actions respectueuses de l’environnement et plus globalement de la société. Des actions collectives, qui plus est bénévoles, doivent selon nous servir d’exemple dans ce domaine. 

    L'association Vigne En VilleLe projet que nous proposons, doit, de par son caractère associatif, s’inscrire dans cette continuité. C’est pourquoi produire un vin à haute valeur gastronomique ne nous semble pas suffisant. Nous nous engageons donc dans ce projet à mettre en place une démarche de conversion à l’agriculture biologique de façon à intégrer la vigne dans les attentes sociétales de son temps. Ce travail sera d’autant plus intéressant que la conversion d’une vigne à l’agriculture biologique en pleine ville pourra servir d’observatoire et de mise en valeur d’un patrimoine intégré de façon respectueuse dans son environnement.

    Mise en valeur d’un patrimoine local

    La vigne est aujourd’hui le témoin d’un patrimoine historique, social et culturel d’une congrégation mais également d’une ville et d’une région.

    L'association Vigne En VilleElle constitue, comme c’est souvent le cas pour un produit ancré depuis longtemps dans son terroir, une parfaite illustration d’un lien construit sur des centaines d’années entre un contexte physique (géographique, pédologique, climatique) et une société (adaptation des hommes à ce contexte). Il serait donc dommage que ce lien, cette histoire, se perdent, ou du moins ne soient pas partagés ni valorisés.

    Il faut que la vigne reste ce témoin le plus longtemps possible. Pour cela, il semble logique de (i) décrire cette valeur patrimoniale et surtout, (ii) la mettre en avant. Ce projet se propose donc d’utiliser les réseaux gastronomiques et environnementaux développés pour la production et la commercialisation du vin, dans l’objectif de mettre en avant la valeur patrimoniale du terroir dans lequel il est produit.

    Création d’un lien entre les angevins et les traditions viticoles de l’Anjou

    Le projet développé par le Groupe ESA a principalement visé une reconnaissance du vin produit, comme un élément de communication vers l’extérieur de la congrégation. 

    L'association Vigne En VilleDes actions auprès de la mairie et de restaurants angevins ont été menées mais avec un succès relatif. De plus, la vigne est, comme dit précédemment, un témoin du passé viticole de la ville d’Angers et d’un lien fort entre urbains et ruraux. Or ce lien ville-campagne s’estompe de plus en plus aujourd’hui. La vigne du Clos Saint Nicolas, pourrait être un outil de valorisation du lien agriculture-société, en faisant partie de l’imaginaire collectif angevin.

    Selon nous, le projet associatif, peut permettre, en incluant les angevins dans la démarche de valorisation de la vigne, un développement à la fois local et tourné vers l’extérieur plus efficace. L’effort de développement et de communication de la part de l’association portera avant tout vers les angevins avant de s’ouvrir vers l’extérieur. Il faut d’abord que le projet soit porté localement, puis, fier de ses valeurs patrimoniales, il se développera vers l’extérieur.      L’ensemble de ces démarches se fera dans le respect du lieu cultuel que représente la vigne auprès des religieux de la Congrégation. 

    Reconnaissance du vin et du patrimoine d’Angers en dehors des frontières de l’Anjou

    Le travail initié par le Groupe ESA pour assurer la reconnaissance du Cœur D’Angers commence à porter ses fruits. Le vin est visible à l’Office du Tourisme, dans les magasins commercialisant des produits du terroir ligériens et dans les restaurants réputés et fréquentés par de nombreux touristes. L'association Vigne En VilleCe travail doit se poursuivre, même si la priorité donnée par l’association se tournera avant tout vers la population locale. En effet, si le projet associatif de mise en valeur de la vigne du Clos Saint Nicolas et du Cœur D’Angers comme une action collective patrimoniale, gastronomique, environnementale et sociale réussit, il constituera pour la congrégation du Bon Pasteur, la ville et la région, une vitrine potentielle de la dynamique angevine.


    Tags Tags : , , , , , , ,